Gey.net [blog]

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

A lire, voir, écouter

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 12 novembre 2011

Citation de Giono issue de "L'eau vive"

On ne peut, je crois, rien connaître par la simple science; c'est un instrument trop exact et trop dur. Le monde a mille tendresses dans lesquelles il faut se plier... Seul le marin connaît l'archipel.

Ça me rappelle une citation d'Einstein :La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.

Du coup j'en place deux autres que j'affectionne beaucoup, toujours du grand Albert : L'imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée alors que l'imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l'évolution et L'homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique.

dimanche 2 octobre 2011

'Histoire de mes assassins' de Tarun J Tejpal

Après avoir mentionné son magnifique roman précédent, je voulais citer Tarun J Tejpal à travers son dernier roman 'Histoire de mes assassins' (2009), roman qui traite, entre autre, de la violence de la société indienne, passée et contemporaine :

"De manière très étrange, l’Inde a une image de société tolérante et non violente, mais il n’y a absolument aucune vérité là-dedans : nous sommes une des plus cruelles et violentes sociétés qui existent au monde. Nous pratiquons toutes les sortes de violences : religieuse, sexuelle, de caste, domestique, envers les enfants et les animaux…

Mais, à cause d’hommes comme Bouddha et le Mahatma Gandhi, on a l’idée d’une Inde non violente. Pourtant, si on regarde dans l’histoire, il n’y a aucun signe qu’elle ait été non violente, au contraire. En fait, curieusement, la raison pour laquelle d’incroyables penseurs et réformateurs comme Bouddha et Gandhi sont apparus, c’est justement pour contrer cette grande violence.

Les hindous eux-mêmes, et je suis hindou, se racontent des histoires en imaginant qu’ils ont une religion non violente, regardez : tous leurs dieux sont armés !" (interview du 4 septembre 2009 dans Libération)

Mais c'est surtout un passage au début du roman que je souhaiterais vous partager ici :

Lire la suite...

mercredi 5 janvier 2011

Petits fondamentaux théoriques à l'usage du guitariste débutant

Cela faisait longtemps que je souhaitais rédiger un petit document comme support de cours à l'apprentissage de la guitare.

Ce court document tente de synthétiser les connaissances fondamentales nécessaires à tout débutant qui se lance dans l'apprentissage de la guitare. Bien sûr, cela ne suffit pas, l'objectif de ces pages très théoriques reste modeste : considérez ce document comme un pense-bête des fondamentaux, comme support à une démarche d'apprentissage.

vendredi 19 novembre 2010

Ecofestival "Les Mains Vertes" 2010

Pendant 3 jours (19, 20 et 21 novembre), ARTERRE accompagné par un bon nombre de partenaires investit le cœur de Bras Panon, pour le faire vivre au rythme de l’écologie, de la rencontre et du partage ...sous le regard de La Lune !

Au programme, des ateliers divers et variés, des animations pédagogiques, ludiques et artistiques, de la musique, des projections, des jeux, des conférences....

De l'écologie sous toutes ses formes !

Parrainé par Joël Manglou et soutenu par plusieurs autres artistes engagés pour le respect de la Nature et des Hommes, ainsi que pour la promotion de la Culture populaire, cet écofestival Les Mains Vertes se veut une belle fête écologique et humaniste.

Lire la suite...

lundi 2 août 2010

Solutions locales pour un désordre global

Le dernier documentaire de Coline Serreau est un bijou, à voir d'urgence. Et surtout rebondir sur le site du film, qui propose de participer et d'aller plus loin que l'aspect documentation. Où l'on voit toute la justesse du Mouvement pour la Terre et l'Humanisme, Colibris.

"Des films catastrophes ont été tournés, des messages alarmistes lancés, ils ont eu leur utilité mais il faut désormais montrer qu’il existe des solutions, faire entendre les réflexions de ceux qui inventent et expérimentent des alternatives.

Dépassant la simple dénonciation d’un système agricole perverti par une volonté de croissance irraisonnée, Coline Serreau nous invite dans « Solutions locales pour un désordre global » à découvrir de nouveaux systèmes de production agricole, des pratiques qui fonctionnent, réparent les dégâts et proposent une vie et une santé améliorées en garantissant une sécurité alimentaire pérenne."

lundi 18 mai 2009

L'Inde démocratique, derrière les clichés

Mise à jour du 19 juin. Toujours sur l'Inde, un livre éblouissant à lire d'urgence : "Loin de Chandigarh", de Tarun J Tejpal (sur Evene).
Voici la retranscription d'un entretien éclairant de Aravind Adiga conduit par Frédéric Joignot (et publié dans le Monde 2 daté du 15 mai 2009) :

Un visage d'étudiant, parlant à toute allure, Aravind Adiga, 34 ans, se présente comme un fils de la " classe aisée " qui a rompu un tabou indien : aller à la rencontre des intouchables et des basses castes. Après des études de journalisme à New York, il s'est lancé dans le reportage et a publié plusieurs articles remarqués dans le magazine Time. Il s'est alors consacré à l'écriture de son premier roman, Le Tigre blanc (Buchet-Chastel, 2008), pour lequel il a décroché le Booker Prize 2008 équivalent britannique du prix Goncourt. Aujourd'hui, vendu à 150 000 exemplaires en Inde, autant en Grande-Bretagne, le livre fait scandale. Sa description bouffonne et sombre d'un pays corrompu a suscité quelques fortes critiques dans la presse indienne.

Lire la suite...

mardi 5 mai 2009

Sortie de la maquette d'Anima Mundi

Après des mois de travail, voici enfin sortie la maquette six titres que vous pouvez aussi écouter - mais avec une qualité moindre - sur le MySpace du Groupe. Mention spéciale pour Bruno qui a beaucoup donné pour que cette maquette voit le jour et sonne à nos oreilles.

Débute maintenant pour nous la préparation des versions live. À suivre donc...

  1 - Tin Down (4'13)
  2 - Mia (4'28)
  3 - Anima Mundi (4'15)
  4 - Indira (5'37)
  5 - Emenjou (6'25)
  6 - Ketso Nevestra (4'37)

lundi 4 mai 2009

Fred Vargas et la planète : "On s'est bien amusé"

Copié de MarcelGreen.com, voici un texte de Fred Vargas sur l'environnement.

Nous y voilà, nous y sommes.

Depuis cinquante ans que cette tourmente menace dans les hauts-fourneaux de l’incurie de l’humanité, nous y sommes. Dans le mur, au bord du gouffre, comme seul l’homme sait le faire avec brio, qui ne perçoit la réalité que lorsqu’elle lui fait mal. Telle notre bonne vieille cigale à qui nous prêtons nos qualités d’insouciance. Nous avons chanté, dansé.

Quand je dis « nous », entendons un quart de l’humanité tandis que le reste était à la peine. Nous avons construit la vie meilleure, nous avons jeté nos pesticides à l’eau, nos fumées dans l’air, nous avons conduit trois voitures, nous avons vidé les mines, nous avons mangé des fraises du bout monde, nous avons voyagé en tous sens, nous avons éclairé les nuits, nous avons chaussé des tennis qui clignotent quand on marche, nous avons grossi, nous avons mouillé le désert, acidifié la pluie, créé des clones, franchement on peut dire qu’on s’est bien amusés.

Lire la suite...

vendredi 16 novembre 2007

4 vidéos live de Hadouk Trio

Dans la lignée des 4 vidéos live de... voici celles d'Hadouk Trio que l'on a pu voir au Sakifo cette année. Les vidéos sont d'ailleurs récentes et correspondent à la tournée 2007 (l'album CD/DVD "Baldamor" tiré de cette tournée est disponible dans les bacs). Hadouk Trio c'est le voyage par l'évocation musical, c'est un métissage réussi entre différente influences, tout comme Louis Winsberg avec Jaleo. La présence de Loy Ehrlich au sein de ce trio enchanteur lui confère une place particulière à La Réunion puisqu'il a été l'un des compagnons de route d'Alain Peters, le "poête maudit" pionnier du métissage réussi entre Maloya (et autres musiques locales), fonkèr et toutes les musiques.

Lire la suite...

mardi 22 mai 2007

Jala, première partie de Loïc à St-Gilles

C'était vendredi dernier, le 18 mai, sur la scène du Petit Badamier, au TPA de St-Gilles. Jala assurait la première partie de Loïc Païnaye. Grâce à l'ODC, des conditions au top : le son, les lumières, la scène. Une belle soirée sous les cieux réunionnais de l'ouest et l'occasion de faire tourner nos morceaux dans un contexte différent de ce dont nous avons plus l'habitude, à savoir un bar/kabar plutôt qu'une scène en plein air.

Quatre morceaux tirés de ce live sont à l'écoute sur Jalasound. A cette occasion, sortieonline.com a fait une pige que je vous présente ici :

- page 2 de 3 -