S'éloigner encore un peu plus de la démocratie

Dans un article publié par le Monde Diplomatique (août 2004, c.f. annexe), José Saramago, prix Nobel de littérature 1998, nous alertait sur les dérives que connaissent nos démocraties occidentales. On a de quoi s'inquiéter à la lecture de deux nouvelles récentes : le rendu du comité Balladur sur «la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Ve République» et le vote par le seul parlement du texte de constitution européenne.

Tous (AgoraVox, le Figaro, Libération, Le Monde, Contre-Journal) s'accordent à dire que les propositions du comité Balladur ne vont pas dans le bon sens. Renforcement des pouvoirs du Président sans en afficher la couleur. Des propositions qui dans l'ensemble n'affichent pas vraiment vers quel type de démocratie les auteurs veulent nous faire avancer.

Dans le même temps, on apprend que le Président va soumettre au seul vote du Parlement le texte du traité européen, lire à ce sujet l'article du Monde Diplomatique. "Est-il acceptable que la réforme des institutions européennes, adoptée à Lisbonne par les 27 chefs d'Etat et de gouvernement, soit soumise en France au seul vote du Parlement après avoir été rejetée par référendum il y a un peu plus de deux ans ? Ceux qui demandent l'organisation d'une nouvelle consultation populaire font valoir, à juste titre, que le futur traité, au terme des ultimes négociations, ressemble beaucoup au projet de Constitution européenne repoussé en 2005, dont la « substance », à en croire, parmi d'autres, la chancelière allemande, Angela Merkel, a été préservée, et que, dans ces conditions, la même procédure de ratification devrait prévaloir." comme l'écrit Le Monde sous la plume de Thomas Ferenczi.

Je ne sais pas vous, mais moi ça m'interpelle : on n'arrête pas de décrier l'écart grandissant entre le citoyen et
sa représentation et voilà le genre d'info qui tombe. A suivre de près.


Mise à jour (11/12/07) : Lire l'article d'Agoravox "Guillaume Dasquié : la source ou la liberté"

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet