Loin des greenIT, la réalité est moins rose

On le sait de mieux en mieux, notamment grâce à Greenpeace, la fabrication et les usages des TIC, notamment d'internet, a un coût écologique qui s'amplifie. Aussi, une réflexion s'est engagée sur les pratiques et les choix les moins coûteux.

Internet énergivore, Greenpeace

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet